Présidentielles 2012 : Qui sera élu ?

Celui qui sera élu le sera sur un certain nombre de critères : La nature et la crédibilité de son programme, la perception des Français pour le candidat, et aussi son bilan dans ses fonctions passées.

Si Sarkozy se présente, les plus lucides des Français analyseront son bilan, qui est loin d’être glorieux :
- 1- La dette publique a grimpé de façon vertigineuse, passant de 1,200 milliards d’Euro en 2007 à 1,800 milliards d’Euros en 2012. C’est 50% d’augmentation pendant son quinquennat, un record international absolu.
- 2- Le taux de chômage dépasse maintenant les 10%, et la crise n’explique pas tout. C’est surtout la baisse des moyens au budget pour lutter contre le chômage, de 16,8 à 10,2 milliards d’Euros, qui explique l’échec. Quand il y a une crise on sait que le chômage risque de grimper, alors quand on sait gérer on ne diminue pas le budget mais on devrait l’augmenter, non ?
- 3- Politique du logement : L’État s’est désengagé de la construction de logements sociaux et le gouvernement est resté sans réponse face à la hausse démesurée des prix de l’immobilier.
- 4- De graves reculs sur le plan social, augmentation du taux de pauvreté, charges du logement et de l’énergie qui augmentent bien plus que les revenus, appauvrissement de la majorité des Français, vision idéologique du chômage qui ferait selon la droite qu’en sortir est surtout une question de volonté (sic), aggravation de la sortie du système scolaire sans diplôme (40% de chômeurs sans diplôme, soit une hausse sans précédent), politiques d’insertion délaissées.
- 5- Suspension des allocations familiales en cas de sortie du système scolaire, maintient d’un quotient familial déséquilibré en faveur des plus hauts revenus. Trop peu de nouvelles places en crèche sont créées chaque année (12,000).
- 6- Pas de régulation financière. La Finance a beau jeu sous Sarkozy, qui n’a pas su imposer à l’Allemagne le rôle de prêteur en dernier ressort de la Banque Centrale Européenne. Si bien que la France, au lieu d’emprunter à 1%, doit emprunter à 4% et plus, la différence allant dans la poche des banques privées. Sarkozy est inféodé à la Finance privée toute puissante et n’a pas su défendre les intérêts stratégiques de la France. Payer 3% de trop sur une dette de 1,800 milliards d’Euros, c’est un surcoût inutile de 54 milliards d’Euros chaque année. Pour comparaison, c’est exactement le montant des impôts collectés annuellement.
- 7- La sécurité s’est détériorée, et plus de 8 Français sur 10 estiment que la délinquance a augmenté.
- 8- En matière d’éducation, on a un tiercé perdant : Moins de profs, plus d’inégalités et moins de dépenses allouées.
- 9- L’indépendance de la Justice en a pris un vieux coup, les affaires succédant aux affaires, le gouvernement de Sarkozy refusant de réformer le Parquet pour garantir son indépendance.
- 10- En trois réformes, Sarkozy a pulvérisé nos retraites : Baisse des pensions, accroissement des inégalités et allongement de la durée de cotisation.

À ce stade de l’article, je fais un petit arrêt. Le bilan de ce Président est tout bonnement calamiteux. Ne me dites pas qu’il va être réélu, il faudrait que les Français soient inconscients pour réélire un Chef d’État qui a un bilan pareil. En plus, je ne sais pas qui le conseille mais il a choisi un positionnement nul. Se faire appuyer par Merkel et les Allemands, qui n’ont rien à faire dans une élection présidentielle en France. Rien que là-dessus, Sarkozy perd quelques points. Bilan médiocre, plus aide de Merkel, plus essayer de nous faire croire qu’il est notre seul atout dans la crise, égale Sarkozy battu à plate couture. Bon débarras. Il va s’évertuer à essayer de créer la dynamique de 2007 qui lui avait si bien réussi mais, en un quinquennat, tout a basculé et les Français ont maintenant la preuve que ce Président-là ne vaut pas tripette, sans parler de son côté bling-bling... À part les inconscients et les inconditionnels de droite, peu voteront pour Sarkozy.

Qui reste t’il ? Marine LePen, Bayrou et Hollande. J’ai tendance à croire que l’ex époux de Ségolène Royal a les meilleures chances. Il a annoncé que son ennemie c’est la Finance et il prétend vouloir changer les rapports de force avec Merkel et l’Allemagne. Il a raison mais s’il ne sait pas si prendre ou s’il n’a pas les c…… pour aller jusqu’au bout la France va trinquer dès le lendemain de l’élection. Il va se faire broyer par les fonds spéculatifs et Merkel va le laisser tomber non sans délectation. Il aura le choix entre deux stratégies : Soit ramper devant Merkel et la Finance, la queue entre les jambes, ou bien se battre. La solution : Menacer de ne plus rembourser la dette abyssale aux banques privées, à moins qu’on modifie les traités européens pour avoir le droit d’emprunter à taux super réduit à la Banque Centrale Européenne, et aussi menacer de sortir de l’Europe et de la zone Euro. J’aimerais me tromper, mais je doute que ce brave Hollande ait ce courage. Il vient d’ailleurs ces jours-ci de rétropédaler en précisant qu’il n’avait rigoureusement rien contre la haute finance. Chassez le naturel... J’adorerais me faire élire pour foutre un coup de pied dans ce panier de crabes.

Alors ? Et bien, alors on est partis pour élire un nul, et on paiera au prix fort notre dette, obérant toute chance de croissance et de progrès. Et en prime on aura des postures de Président à la Mitterrand, des mimiques de mecs plus ou moins médiocres arrivés au pouvoir, des mesurettes sans réel effet. Bref, on restera dans la veine de ce qui a été fait, ou plutôt pas fait, depuis des lustres. Amen !

Algarath


 
 
 
Forum lié à cet article

6 commentaires
  • Présidentielles 2012 : Qui sera élu ? 19 février 2012 17:08, par Carol DEBY

    Pas un mot sur le Front de Gauche !
    Pourquoi ?

  • Présidentielles 2012 : Qui sera élu ? 19 février 2012 18:09, par Pierre Davoust

    Mélenchon !

    • Présidentielles 2012 : Qui sera élu ? 19 février 2012 18:38, par Algarath

      Mélenchon a beaucoup à apporter et notamment la seule solution qui importe, que vous lirez dans mon prochain article sur la loi de 1973

  • Présidentielles 2012 : Qui sera élu ? 19 février 2012 22:06, par FrenchieAkaPonty

    J’attendrai donc ton prochain article mais il me semble que tu aurais du néanmoins mentionner le Front de Gauche ; les médias classiques se chargent déjà assez bien de limiter le choix des citoyens à 2 candidats avec 2 outsiders de droite.
    Il n’y a qu’à lire les programmes et si tous les citoyens qui gagnent moins de 5000 € par mois (les "minables" comme dirait JF Copé), les plus nombreux, le faisaient et votaient dans leur intérêt et l’intérêt général, le Front de Gauche serait loin devant !
    Salariés, chômeurs, retraités, étudiants et tous ceux qui ne souhaitent pas connaître le sort de la Grèce.
    Pour un service public de qualité accessible à tous, pour un système bancaire d’intrêt général, pour la fin des licenciements boursiers etc....
    Arrêtons avec le vote utile, le seul vote utile est celui en faveur du peuple !

  • Présidentielles 2012 : Qui sera élu ? 19 février 2012 22:48, par Pierre Davoust

    Dont acte... Mélenchon a déjà beaucoup apporté puisqu’il a permis à bon nombre de nos concitoyens et particulièrement des jeunes, de se retrouver sur le champ de la politique, c’est-à-dire de se sentir coresponsables d’un avenir commun autour d’un programme acceptable de progrès, d’humanité et d’intelligence. Mais comme il le dit si bien, ce n’est pas sa personne qui importe, autrement que porte parole d’un programme. C’est le programme qui fédère et offre enfin une autre vision du monde que celle que l’on nous martèle où la décohésion sociale serait la seule voie qui nous serait offerte, où il conviendrait que nous nous finissions par nous entretuer pour que seuls survivent quelques plus costauds, sans doute pour le seul bénéfice des puissants contre lesquels il faut se décider à enfin résister de toutes nos forces vives.
    Mélenchon est une grande chance pour la France et probablement pour pour notre vieux continent européen... Comme certains dirigeants sud américains le sont pour le leur. Ne laissons pas passer cette chance : elle ne se représentera pas !

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes