L’exemplarité de Mélenchon.

Jean Luc Mélenchon est en train de donner une leçon de fair-play, de noblesse et d’éthique à la classe politique et aux Français, qui inspire le respect et, pourquoi pas, une certaine dose d’admiration. En signifiant clairement que tout doit être mis en œuvre au deuxième tour pour battre Sarkozy, il incite clairement à mettre l’autre bulletin dans l’urne.

Et tout ça sans contrepartie de la part de François Hollande, qui veut avoir les coudées franches pour appliquer son programme, et son programme seulement. Il n’a nulle intention d’avoir à composer avec qui que ce soit et encore moins avec la Gauche de sa Gauche. On peut se féliciter que ce soit une Gauche qui va être au pouvoir mais on déplore que l’autre Gauche, réunie sous la bannière du Front de Gauche, ne soit pas partie prenante. Sûr d’avoir un maximum de reports de voix du Front de Gauche, Hollande s’exonère d’incorporer des thèmes de ce courant, et ne dit même pas merci du bout des lèvres. Je trouve que ça manque de classe, et profiter à un tel point d’un formidable support totalement gratuitement sans offrir une contrepartie revient à mépriser 11% des Français.

On verra si entre les deux tours Hollande drague lui aussi l’électorat du Front National parce qu’avec eux rien ne sera systématique comme avec le Front de Gauche. Ce serait encore plus rageant qu’il s’engage à incorporer des réformes pour leur plaire, alors qu’il reste intransigeant avec Mélenchon. Heureux de s’en sortir à si bon compte et sans grand effort, Hollande refuse les trois débats avec Sarkozy, et là on ne lui donne pas tord car le Président sortant est un teigneux et un retord.

Il y a quelque chose qui me gêne de voir le pouvoir tomber tout chaud dans le bec de Hollande, et encore plus de le voir se payer le luxe de gouverner sans à avoir à s’allier et négocier ces reports de voix. Cette frustration est encore plus grande du fait que l’heureux bénéficiaire ne brille ni par ses antécédents ni par ses prestations ternes et sans relief. On n’a presque jamais ce qu’on mérite, on a ce qu’on négocie, mais Hollande n’a ni mérité ni négocié sa bonne fortune.

Mais revenons à Mélenchon, qui offre infiniment plus d’intérêt que le nouveau Président. Alors que Hollande aura son heure de gloire pendant le quinquennat, Mélenchon va continuer humblement et très activement à construire avec le Front de Gauche la victoire pour la prochaine fois. Ces cinq ans seront mis à profit pour lutter pour défendre le peuple et faire en sorte que ce parti soit favori pour 2017. On n’a pas fini d’entendre parler de lui.

Jean Luc Mélenchon a prouvé qu’il n’était pas un politicard calculateur, mais que tous ses efforts étaient exclusivement orientés au service d’un idéal pour les intérêts du peuple. Autant sur la forme que sur le fond il tranche avec le reste de la classe politique, et c’est assez rare pour que ça soit souligné.

Algarath


 
 
 
Forum lié à cet article

5 commentaires
  • L’exemplarité de Mélenchon. 28 avril 2012 16:42, par Republique et tete nue

    Hé ! Les socialistes, écoutez-nous bien !
    Voilà, on ne va pas voter Hollande, on va voter contre la droite dure, celle d’un Sarkozy qui "s’éparpille" à racoler des voix des tous les côtés. Larme émouvante pour les pauvres électeurs du FN qui "crient leur souffrance et que même il entend cette petite voix sourde au fond de lui qui appelleueueueueueu" (tu parles ...), battement de cils vers les électeurs du Modem, appel franchement sans complexe vers les abstentionnistes .... pathétique.
    On va voter Hollande parce que nous sommes Front de Gauche, pas seulement parce que Mélenchon l’a demandé, mais parce qu’il a dit clairement que nous n’avions pas le choix. Il ne faut pas d’extrême droite en France. Oui, honte à ceux qui ont perdu leur temps à descendre le Front de Gauche au lieu de concentrer les efforts sur la lutte contre les idées d’extrême-droite.
    Et puis, on va féliciter Mélenchon pour son courage et sa vision d’une gauche radicale que 12 % des votants réclament (mais non je ne suis pas groupie, mais admirative quand même ... l’homme a du cran). Il faut du temps, ce résultat est extraordinaire, le Front de Gauche est jeune. A Mélenchon de jouer, à lui de fédérer la vraie gauche.
    Non, on ne va pas voter Hollande, rappelez-vous bien ça les socialistes ! on vote contre Sarkozy, la droite dure et l’extrême droite. C’EST TOUT !

    • L’exemplarité de Mélenchon. 28 avril 2012 17:29, par Algarath

      Oui c’est la seule chose à faire mais le temps du FdG et de Mélenchon va venir, et on sera là.

  • L’exemplarité de Mélenchon. 29 avril 2012 18:34, par cosette

    entièrement d’accord avec les eux intervenants précédents. juste un bémol pour essayer de mieux comprendre ce qui s’est passé.
    La fin de campagne de JLM a été trop anti FN. Il lui a fait de la pub auprès de ceux qui hésitaient à voter Marine et qui, se sentant si violemment attaqués, ont réagi en se bétonnant dans leurs certitudes. Les prolos, qu’ils soient de gauche ou de droite, n’aiment pas qu’on les stigmatise, qu’on traite leur dirigeant ou dirigeante, de "demi-démente", ce que MLP n’est pas assurément. En plus, c’est une femme et les mecs d’aujourd’hui, sont maintenant plus féministes que les femmes ! Les électeurs du FN, après avoir fait appel pendant trente ans à papa-gros-bras-parachutiste, font appel à maman, certes un peu marâtre et aux dents longues mais maman souriante tout de même. Beaucoup des ces "mecs" autrefois méprisaient les femmes, maintenant il vont se blottir dans leur bras.

    L’immigration maintenant. Elle est ressentie comme un problème dans beaucoup de quartiers. Dire que tous les immigrés sont « nos frères », que la Méditerranée est un lac franco-arabo-berbère comme ça a été dit à Marseille, ce n’était pas à mon avis la meilleure formule, en tout cas ce n’est pas l’opinion de ceux qui les côtoient tous les jours dans certains quartiers. Il aurait mieux valu répéter cent fois que c’était la politique de l’EU qui provoquait l’immigration hors des pays d’Afrique en détruisant les cultures vivrières et en imposant la mainmise des groupes français sur les leviers de l’économie en Côte d’ivoire, au Cameroun, au Gabon, au Sénégal. Les Français, à tort ou à raison, en ont ras le bol des « bougnoules », des « blacks » et autres « bronzés » qui se comportent de façon arrogante dans les transports en commun et sur les places. Certes, ils ne sont pas les seuls, mais allez demander à une mère ou à un père prolo de juger son enfant aussi sévèrement que les « autres », d’oublier la bonne et jouissive pratique du bouc émissaire qui mène le monde depuis des millénaires ? Ces autres qui sont d’ailleurs et qui parfois, par des indemnités combinées, des petits trafics bien organisés, touchent beaucoup plus que le smic ! Par exemple, le "bronzé" qui sort les poubelles de mon immeuble vient le faire en BMW ! Tous savent que ces voitures sont volées et maquillées ou achetées avec l’argent de la drogue. De ça, Meluche n’a pas parlé. Celà aurait-il été insultant ?

    Par ailleurs, il n’a pas insisté assez sur ce smic à 1700 €, comment il était possible dans l’état actuel de la France et malgré la soi-disante dette, sur le blocage des loyers, sur les retraites, le chômage, les délocalisations. Il s’est bien gardé de parler de Renault au Maroc ! L’histoire c’est beau, la culture aussi mais les soucis du quotidien c’est plus angoissant que de se rappeler, la larme à l’œil, nos ancêtres de 89 abolissant les privilèges. Un peu de saga réconforte, trop endort.

    JLM, finalement, a été trop bon, trop intello, trop lyrique. Hugo c’est bien, Eluard n’est pas réservé à l’université, certes, mais ça ne décide pas les indécis à voter à gauche !
    Jusqu’au bout il aurait fallu dire qu’on négocierait nos voix à Hollande au lieu d’appuyer sur cette mythique et toujours observée « union de la gauche au second tour ». Il aurait bien été temps de le dire, après le premier tour. Qui nous dit que Hollande maitrisera les marchés et cette vieillarde à bajoues de Merkel, parait-il docteur en physique (on se demande laquelle !) ? Et c’est là pourtant la seule question !
    Et qui nous dit que Sarko, s’il est élu, ne se plantera pas totalement, qu’ il ne déclenchera pas de forts mouvements sociaux ? Il faudra de toute façon passer par là. Il faudra que ça saigne.

    L’important c’est d’analyser les raisons pour lesquelles le front national a progressé, et a progressé malgré (et peut-être à cause) la bagarre déclenchée par JLM qui en a fait une affaire personnelle. Là, à mon avis, est l’erreur.
    JLM hait le FN, il voulait, il y a longtemps, l’interdire. La droite, finement, n’a jamais dit du mal directement du FN avec l’excuse en or que les Français qui votent FN ne doivent pas être diabolisés. JLM en attaquant directement Marine a attaqué ses électeurs, du moins c’est comme ça que ça a été ressenti par beaucoup. Hollandréou lui aussi n’est jamais tombé dans ce piège qui consistait à diaboliser le FN. Bien sûr parce que le FN l’aide indirectement en bétonnant la bi-polarisation mais aussi parce qu’il ne compte plus sur les voix populaires, que le FN a draguées, comme le FDG y compte...
    Les peuples choisissent hélas la facilité du bouc émissaire plutôt que les analyses sociopolitiques. Je maintiens que beaucoup de prolos qui vivent dans les quartiers difficiles en ont ras le bol des immigrés. Leur dire qu’une France métissée c’est la France que nous voulons, ça les hérisse ! Et qu’en plus, ce soit une femme (la Maman) qui porte ce drapeau, quelque part, ça les a convaincu du bien fondé de leur position. Rappelez-vous la toile de Delacroix sur la révolution de 1830 qui ornait autrefois les billets de 100 francs. La révolution est femme.
    Beaucoup de ces hommes (et de ces femmes) qui ont voté FN ont été convaincus depuis 30 ans que les femmes portent mieux la culotte que les hommes, et ça, c’est le résultat d’un "féminisme à la française" que la droite et la gauche molle utilisent mieux que nous. Voir à droite qui est le plus offensif dans les débats : Rachida Dati et NKM. Leur féminisme n’a pas le même goût que celui de Clémentine Autain.
    Enfin, les questions sociétales, les homos qui veulent se marier, ceux qui veulent la belle mort à la romaine ou l’euthanasie, c’est pas la tasse de thé des prolos, et ça Marine l’a bien compris. En quoi le mariage homo apporte-il des voix à la gauche populaire ?... En quoi "mourir dans la dignité" touche-t-il les gens simples ? ce sont des "sujets franc-maçon" pas de métallurgiste ni de petit commerçant broyé par la grande distribution, ni de paysan étranglé par Carrefour. Voilà ce qui m’a paru inopportun, dans la campagne de JLM. Et je ne dois pas être le seul.
    Ceci étant dit, vive Méluche, sa grande gueule, son honnêtété, son intelligence historique, sa stratégie. C’est dans la tactique que parfois il fut trop optimiste. Par exemple quand il affirma avoir mis le FN derrière le FDG après la fameuse empoignade sur l’A2 ou Marine, piteusement, comme une petite fille, bouda en affectant de lire le journal. Elle bouda, mais 6 millions de Français qui aiment leur Maman-Marâtre ont voté pour elle ! Ils vont prendre une grosse fessée par l’ogre Sarko.

    • L’exemplarité de Mélenchon. 29 avril 2012 21:09, par Algarath

      Merci pour cette longue contribution. Mlenchon n’a pas fini de nous étonner. On s’attend tous à ce qu’il devienne un élément majeur de la vie politique.

  • L’exemplarité de Mélenchon. 1er mai 2012 10:39, par pgae54

    Attention le FDG ce n’est pas que Jean-Luc Mélenchon comme il l’a répété sur tout les meeting de campagne. Le FDG, c’est avant tout nous tous et tous ceux qui ne sont pas encore dans le mouvement mais qui vont amplifier sa représentation. 11%, ce n’est qu’un début et un encouragement pour les législative...

    Ajourd’hui 1er mais journée de revendications et de manifestations dans toute la France du mouvement social et c’est en millions qu’il faut nous compter... Rameutez autour de vous et prenez l’air !!!

    Vive le mouvement social et vive la révolution citoyenne !!!

 
 
Les derniers articles
 
Thèmes