Chiens de garde par Gideon Levy

Chiens de garde

Gideon Lévy

publié le samedi 10 décembre 2005.

"Une heure du matin, dans le camp de Jénine : les soldats excitent un chien à la recherche d’un homme. Mohamed Kassam, un enfant de 12 ans, est pris dans les crocs du chien qui le traîne dans les escaliers depuis le premier étage jusqu’en bas. L’armée de défense d’Israël est navrée." Vous allez vous coucher avec ce sentiment de sécurité que vous offre votre maison. A une heure du matin, vous êtes réveillés, effrayés d’entendre une voix vous invitant par haut-parleur à sortir immédiatement dans la rue. Lorsque les soldats vous autorisent à rentrer chez vous, un chien terrifiant pénètre tout à coup dans votre appartement, attrape votre enfant assis, pétrifié, sur son lit, le mord fermement à la jambe et le traîne sur les 20 marches qui vont de l’appartement au premier étage jusqu’à la rue. Parviendrez-vous à vous figurer le cauchemar dans lequel s’est retrouvée plongée la famille Kassam, la semaine passée, dans le camp de réfugiés de Jénine ? On peut fortement en douter. Même les membres de la famille Kassam n’y croyaient pas. Mohamed, 12 ans, qui est atteint d’épilepsie, a hurlé de peur jusqu’à ce qu’il s’évanouisse. Sa mère lui a saisi la tête pour qu’elle ne heurte pas les marches. Son père est descendu en courant, impuissant, pour implorer les soldats. Tous les enfants de la maison hurlaient de terreur. Imaginez la scène.

http://www.protection-palestine.org...

Lire la suite en ligne : >>> Chien de garde