Éradication suspecte de poulets

Éradication suspecte de poulets

Sur le territoire de la ville antique de Bas Tana, et particulièrement dans la colonie voisine de (Makhoara), le mercredi 4 janvier 2006, 80.000 poulets ont été éradiqués.

Lors d’une interview, un des travailleurs employés pour cette mission a mentionné qu’il était employé par un colon pour travailler dans une palmeraie de la vallée du Jourdain. Il ajouta que le colon lui demanda de venir avec d’autres travailleurs à son élevage de poulets de la colonie de (Makhoara) qui est près de Bas Tana et qui a été implantée sur les terres de Beit Furik à environ 7 km de la ville.

« Le colon nous demanda de tuer et d’éliminer tous les poulets de la ferme, estimés à 80.000 oiseaux, chacun d’eux d’environ 2 kgs. Nous avons remarqué que les oiseaux déjà morts avaient le corps bleu (cyanosés) et le cou manifestement gonflé.

Le colon nous demanda de tuer tous les poulets de la ferme. Après qu’on en ait tué un certain nombre avec des couteaux utilisés normalement pour récolter les dattes, il nous a demandé de les tuer à coups de bâtons. Peu après, un vétérinaire est arrivé et il nous a demandé de revenir à la décapitation plutôt que le bâton. Une fois le vétérinaire parti, le colon nous demanda de réutiliser les bâtons pour aller plus vite. Quand il vit que ça pourrait prendre trop de temps, il amena un bulldozer et l’utilisa pour tuer les oiseaux. Les oiseaux tués furent chargés dans des camions et emmenés on ne sait où.

Lire la suite en ligne : >>> aloufoknet