Le CRAN porte la haine entre Noirs et Blancs

Le CRAN porte la haine entre Noirs et Blancs

Le CRAN prétend représenter les Noirs en France, unis par la seule couleur de peau qui les déterminerait. Les médias surenchérissent en fantasmant sur le vote noir, la question noire, la communauté noire...

Cette vision est fondée un pré-supposé raciste, directement issu de l’esclavage et de la colonisation : contrairement aux Blancs, les Noirs seraient des êtres inférieurs qui n’ont pas de conscience sociale et politique, d’identité, de problématiques personnelles et collectives... :

- Sans papiers, immigrés, Français d’origine africaine, originaires d’outre-mer, tous les mêmes, ils sont noirs.

- Droite, centre, gauche, extrême-gauche : ils sont noirs.

- Chrétiens, musulmans, animistes, polygames, pratiquant l’excision : pas de différence

- Pauvres/riches, jeunes/vieux, noirs/métis plus ou moins clairs : peu importe, ils sont identiques.

Aurait-on l’idée de dire à un Français « blanc » que du fait de sa seule couleur de peau, il aurait la même problématique qu’un Russe ou un Finlandais ? A l’évidence non. Accepterait-on une association blanche excluant les Noirs comme le revendique le CRAN, qui ne permet pas à un blanc d’en être membre (ils ont créé les amis du CRAN pour éviter justement de devoir rendre des comptes sur cet apartheid) ? Clairement non. Avec trois grands-parents blancs et un grand-parent noir, est-on noir ? Y aurait-il une pureté de la race blanche qui serait ternie par la moindre goutte de sang « noir » ?

La réalité est têtue malgré le matraquage médiatique :

Lire la suite en ligne : >>> Collectif Dom