La Puce de Big Brother

- Petite vision horrifique,
- Des lendemains de cauchemars,
- Que nous préparent les très attentionnés,
- Maîtres du Monde.

"Ces puces sous-cutanées, qui sont des puces RFID (identification par radiofréquence), possèdent une histoire qui intéressera très certainement le lecteur. Aux USA, on a commencé à les utiliser dans le domaine de la santé et dans les prisons, sur des criminels (EXACTEMENT comme ce que vous prévoyez : les agresseurs sexuels, et le domaine de la santé ! Coïncidence, encore une fois ?). Un certain nombre d’hôpitaux américains pucent déjà leurs patients comme des chiens, alors même que ces micro-puces représentent des dangers avérés pour la santé (la Food and Drug Administration, qui décide quels dispositifs médicaux et médicaments peuvent ou ne peuvent pas être commercialisés aux USA, a autorisé ce dispositif malsain, tout en lui reconnaissant des dangers pour la santé ! Nous reviendrons sur les terribles dangers des puces implantables d’ici peu…). ET DITES-MOI, QUI NE SE REND PAS AU MOINS UNE FOIS A L’HOPITAL DANS SA VIE ??? Eh oui : pucer les gens via les soins de santé, COMME VOUS L’AVEZ SIGNALE POUR LA BELGIQUE, M. BROTCHI, c’est la porte ouverte au puçage de masse de la population ! Donc ne venez plus nous dire que votre but n’est pas de « pucer n’importe qui et n’importe comment », car c’est là un mensonge abominable !"

- Et ils vous marqueront comme des bêtes,
- Vous le troupeau discipliné,
- Des citoyens orphelins,
- De feu votre liberté.

"Mais pour en revenir aux USA, les applications de ces puces ne se limitent plus désormais aux détenus et aux malades. On s’en sert pour avoir accès à certaines zones sécurisées (une entreprise à ainsi fait pucer dernièrement deux de ses employés… la voie est donc ouverte aussi pour le contrôle électronique des TRAVAILLEURS !"

Pour lire l’intervention entière de cet internaute indigné, apostrophant un homme politique jouant avec la liberté de ses concitoyens, vous pouvez suivre le lien ci-dessous.

- Les scélérats et les vilains seraient-ils parmi nous ?
- Masques de cire affligés d’un rictus,
- Attention camarade,
- Ma soeur, mon frère,
- Les commis besogneux du "Nouvel Ordre Mondial",
- Sont à l’ouvrage.

Lire la suite en ligne : >>> Les dangers insondables de la puce implantable prônée par M. Brotchi