La Torture Devient Légale au Pays de l’Oncle Sam

Le Congrès des Etats-Unis d’Amérique vient de voter et d’approuver, de légaliser et d’entériner, le droit de torturer, non plus à Guantanamo ou dans les nombreuses prisons et cachots de par le monde, mais bien aux USA même.

Il est devenu légal de torturer dans ce pays. Légal, pour ce régime maintenant ouvertement fascisant, d’emprisonner et de mettre à la question, comme aux plus noires heures d’un Moyen-Âge révolu, comme finalement partout et en tous temps, en temps de guerre et pour chaque recoin de la planète, légal de martyriser et d’assassiner.

Seulement, là où il s’agissait d’actes de guerre barbares, là où l’on "opérait" secrètement, dans les culs-de-basse-fosse des camps de détention d’un monde en état de conflit généralisé et chronique, là où l’on exterminait en silence, voici venu maintenant le temps de la Lumière et des Tables de la Loi.

Voici venue l’époque, pour ce régime théocratique qui invoque à tour de bras la Bible et le Dieu Tout Puissant de Miséricorde, voici venu le moment où le Congrès des Etats-Unis efface un des Dix Commandements.

En lieu et place du "Tu ne Tueras Point", il est en ce jour gravé, "Tu Pourras Torturer Légalement".

Voici venue l’époque où ce que les journaleux du "Monde" (le journal) avaient coutume dans leurs éditoriaux d’appeler "la plus grande démocratie de la planète", avec les gargarismes d’un après 11 septembre 2001 douteux où nous "étions tous des Américains", voici le temps blafard, où l’on pourra incarcérer et martyriser chaque citoyen de ce pays gravement malade, qui fut autrefois un phare pour la liberté.

En ce jour de deuil, il ne reste plus aux citoyens encore vivants et conscients qui ont le malheur de vivre aux USA, il ne leur reste plus que le sursaut et l’insurrection, pour mettre à bas ce gouvernement de dictature, pour mettre à bas ce Congrès qui n’en finit plus de se rouler dans la fange, propageant jusqu’à l’extrême et dernier degré de l’abjection, la trahison et le parjure des idéaux de démocratie et de liberté, dont il était le garant.

Car il y a, et c’est bien naturel, tant que brillera une conscience dans le coeur de l’homme, il y a des américains, par millions, qui n’en peuvent plus de ces mensonges et de cette théocratie fasciste envahissante.

Ils appellent à se lever, ils appellent à résister, ils appellent à dire NON !!! à cette infamie qu’est devenue leur pays, leur patrie.

Cristobal.

Lire la suite en ligne : >>> Le monde ne peut attendre : Chassons le Régime Bush !