Un Meddeb anachronique

Un Meddeb anachronique

Article publié dans politis

À côté d’un Max Gallo (Historien et romancier), barricadé derrière un hexagonisme qui frôle le chauvinisme (son dernier livre est intitulé Fier d’être Français. – À mon avis on devrait être plutôt fier de ce qu’on devient ou choisit, et non pas de ce qu’on est !, sinon ça traduirait un sentiment de suprématie, ingrédient de base d’un racisme ou d’un fascisme.) et d’un Philippe Val (directeur de la rédaction de Charlie-Hebdo), qui, lui-même, sur une autre chaîne tv, préfère l’humour du journal danois à celui de Dieudonné ( !) et d’Olivier Roy Directeur au CNRS, (auteur de L’islam mondialisé) qui s’est distingué par une lecture plus critique dans les deux sens avec un recul digne d’un chercheur, à côté d’eux donc et non pas face à eux, Serge Moati a choisi trois musulmans bien différents l’un de l’autre, pour animer sa récente émission RiposteS sur France5 intitulée Caricatures choc des images ou des civilisations. La présente note n’est pas pour rendre compte de la teneur de ce débat fort intéressant et parfaitement dirigé par Moati, ni de commenter tous les propos des intervenants. Mais plutôt de focaliser mon propos sur la participation d’Abdelwahab Meddeb, l’un des trois arabo-musulmans présents.

La suite.....

Lire la suite en ligne : >>> Publié sur Politis