Abstention pour partie de pêche

Maintenant que le Parti Communiste Français (PCF) et sa secrétaire nationale ont fait littéralement exploser en vol l’élan de la gauche antilibérale, il ne nous reste plus que l’abstention et beaucoup de temps libre pour de longues parties de pêche (il va falloir que j’apprenne...), dans le silence apaisé et le bruissement rajeunissant de la nature frémissante.

Le PCF a décidé de se suicider. Espérons simplement qu’il disparaîtra très rapidement, et qu’à l’horizon de 2012, ce parti aura sombré et disparu, bel et bien et corps et âme.

Erreur historique, fatalité organique, comme si ce dénouement était inscrit dans les gènes de ce parti moribond.

Fatale erreur stratégique.

Et dire qu’en tant que citoyen libre de toute organisation politique, j’étais prêt à voter (pour la première fois de ma vie) pour le PCF. J’aurais été partant pour soutenir et voter pour tous les candidats communistes en situation d’éligibilité, et ce, à toutes les élections (législatives, municipales, cantonales, etc....).

Mais cela n’aurait été possible que dans la seule et véritable dynamique d’une "gauche antilibérale", rassemblée et solidaire.

Cette perspective est quasiment morte-née.

Dès lors, afin de contribuer à la disparition de ce PCF devenu archaïque et encombrant, j’irai voter seulement si je suis en situation de faire tomber et chuter un candidat communiste.

Et pour cela, je suis prêt à voter à droite. Je l’ai bien fait pour Chirac en 2002.

Finalement, abstention, sauf si on peut faire chuter un communiste.

Bravo !!!!

Bien joué Marie-Georges Buffet !!!!

Impressionnant.

Cristobal.

On pourra lire aussi, avec intérêt, un article de Bernard Langlois (Politis) :

Lire la suite en ligne : >>> "Le suicide des baleines"