Le Busher sacrifie le raïs Sadique

On ne pleurera certainement pas un dictateur manipulé par ses « amis » Occidentaux et qui pendant 26 ans mena son peuple et son pays vers l’aventurisme guerrier, néanmoins sa pendaison et l’invasion coloniale américaine pose problème car elle est illégale puisque basée sur un mensonge, la violation des Nations Unies dans une volonté américaine claire de dominer le monde qui passe inévitablement par le contrôle des richesses pétrolières.

L’histoire reconnaîtra cette supercherie criminelle de la « grande démocratie », n’en déplaise à ceux qui pensent encore naïvement que le monde « libre » s’est débarrassé d’un despote. L’Amérique soutien actuellement une très longue liste de dictateurs qui, tous pour préserver leurs têtes, ont fait allégeance à l’Oncle Sam.

Le subtil colonialisme militaire et économique américain est intervenu depuis 1945 dans pas moins de 30 pays (voir liste).

Georges Bush a menti sciemment, la possession d’armes à destruction massive n’était qu’un leurre pour finir la tâche de Bush père et s’accaparer les richesses du pays… Saddam Hussein a été pendu haut et court dans un tribunal à charge, financé par les colonisateurs dont le verdict été écrit d’avance, bel exemple de démocratie à la Far West.

Lire la suite en ligne : >>> Mouedden Mohsin

 
 
Les derniers articles