Le deux poids deux mesures des « défenseurs » de la liberté d’expression

Tout le monde se souvient de l’historique crise des « caricatures » entre l’Occident danois et les terres d’Islam du sud en 2005 (...)

La nouveauté du jour vient cependant, encore une fois, du Danemark. Ce pays dont le premier ministre avait refusé, à l’époque, de s’excuser pour l’insulte éditoriale, qui avait refusé de recevoir la délégation des 11 ambassadeurs musulmans pour « négocier le virage », vient d’avouer un gros scandale de deux poids deux mesures qui va consolider les positions radicales chez nous[arabo-musulmans] et affaiblir les avocats du juste milieu. Selon l’AFP, un ancien directeur du groupe public de radio-télévision danois (DR) vient d’affirmer que le gouvernement danois avait exercé des pressions, menaçant de privatiser le groupe, en signe de mécontentement contre sa couverture critique de la guerre contre l’Irak, où le Danemark est engagé.(...)

Lire la suite en ligne : >>> Le deux poids deux mesures des « défenseurs » de la liberté d’expression