« Nicolas Sarkozy et le gang du béton armé »

Nicolas Sarkozy et ses lieutenants ont-ils tiré parti, depuis plus de vingt ans, de leur position d’élus locaux au sein du plus riche département de France, les Hauts-de-Seine ?

Certains élus des villes de ce département se sont lancés dans une course effrénée aux opérations immobilières, ce qui a fait des Hauts-de-Seine un des départements les plus courtisés par les géants du BTP français. Des opérations, à des coûts exorbitants, où les promoteurs ont obtenu des conditions financières très avantageuses, au détriment des contribuables.

En parallèle, on a constaté que ces mêmes élus ont pu se payer, après quelques années de mandat, des appartements ou des résidences luxueuses. Se pose alors la question suivante : y a t-il derrière ces opérations immobilières une volonté de s’enrichir par un détournement d’argent public ? Pour s’en faire une idée, intéressons-nous aux pratiques de Nicolas Sarkozy, ancien maire de Neuilly et de ses proches élus locaux du 92.

Des projets qui coûtent souvent beaucoup plus chers que prévu

· Nicolas Sarkozy : la piscine municipale de Neuilly-sur-Seine

Lire la suite en ligne : >>> Rézo Citoyen