La "dignité" de la droite décomplexée ?

L’article du 19 avril de Politis signé Claude-Marie Vadrot, Sarkozysme ordinaire, nous avait alors échappé. Il n’est néanmoins pas trop tard pour s’en faire l’écho, tant il révèle la face (de moins en moins) cachée du sarkozisme. Il relate un meeting tenu à Gien (Loiret) par le ministre délégué à l’Aménagement du territoire, Christian Estrosi, entouré de députés UMP et du président du conseil général. L’auteur explique : "Estrosi, certain qu’il n’y avait pas de journalistes dans la salle, a parlé comme le leader du FN à un public qui ne demandait que cela". Raté, Politis y était ! Qu’a-t-il donc dit qui soit digne de Le Pen ? "Attention au retour vers le collectivisme", d’abord. L’avertissement est surtout grotesque : qui croit vraiment que Ségolène Royal entend faire de la France une république soviétique ? Mais il y a plus grave :

Lire la suite en ligne : >>> olivierbonnet.canalblog