Sarkozy, avatar du néolibéralisme ?

Des intellectuels attachés aux valeurs des "Lumières", parlent du candidat et très probable futur Président de la République Française, Nicolas Sarkozy.

Extrait :

"Nicolas Sarkozy serait-il donc un nouvel avatar de la « bête immonde », un fasciste du 21e siècle ? Bien sûr que non. Même de cela, il n’est pas un héritier. Mais un homme déchiré, oui : entre une vague qui le porte et l’exalte, l’aveugle et l’enthousiasme tout à la fois, mais qui lui promet un destin de tyran des faibles et de traître à la devise républicaine ; et une aspiration à la légitimité et à la reconnaissance ordinaires, qui le pousse à invoquer les mânes de Jaurès, de Blum et des héros de la Résistance, mais n’a rien d’autre à lui promettre qu’une carrière banale de politicien opportuniste, à l’aune de ses passages aux ministères du Budget et des Finances, dans une puissance moyenne à l’écart des grands enjeux du siècle. Incarner une contre-révolution ou se résigner au conservatisme, tel est le dilemme qui traverse l’homme, et qui fascine tous ceux qui, à ses côtés, pensent que la trahison est le chemin nécessaire vers une fidélité plus haute."

Lire la suite en ligne : >>> Le sarkozysme est un anti-humanisme (samizdat.net)