Grenelle de l’environnement : climat de censure à Epinal

Les journalistes de La Liberté de l’Est, à Epinal, n’ont pas été complètement convaincus par la grand-messe organisée dans leur ville, autour du Grenelle de l’environnement. Comme un certain nombre d’acteurs présents, ils ont trouvé que les membres des commissions n’avaient pas grand chose à dire, sinon d’être d’accord avec ce qu’on leur proposait. Ils l’ont écrit dans leur journal, ce qui, rappellent-ils avec juste raison, « est leur mission ».

Crime de lèse-majesté pour le préfet des Vosges, qui a donné consigne à ses services de ne plus communiquer d’informations à La Liberté de l’Est, contrairement aux autres médias présents dans la région.

Le Syndicat National des Journalistes (SNJ), majoritaire dans la profession, soutient les journalistes d’Epinal et dénonce avec vigueur de telles mesures de rétorsion, indignes d’un représentant de l’Etat français. Il rappelle que l’article 19 de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, tout comme l’article 10 de la Convention européenne de ces mêmes Droits de l’homme, se réfère explicitement au droit du public à recevoir l’information.

Le droit d’informer est également rappelé dans les articles 10 et 11 de la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen de 1789, reprise en préambule de la Constitution française du 4 octobre 1958.

Tous ces textes engagent juridiquement la France et il est troublant qu’ils soient « oubliés » par le représentant de l’Etat dans les Vosges.

Ce nouveau mauvais coup porté à notre profession montre bien qu’aux yeux des dirigeants de ce pays, il n’y a de « bonne information » qu’une information aux ordres !

Il conforte le SNJ dans son combat pour faire reconnaître l’indépendance des équipes rédactionnelles et l’inscrire dans la loi. Combat qui connaîtra un nouveau temps fort le lundi 5 novembre, avec la journée européenne de mobilisation des journalistes et de l’opinion publique, pour qu’une information libre retrouve toute sa place dans une démocratie digne de ce nom.

le 25 octobre 2007

Lire la suite en ligne : >>> SNJ