Le PS : Boycotter le congrès, ils ne peuvent pas !

L’annonce, aujourd’hui, du boycott du congrès du 4 février 2008 par les parlementaires socialistes est une grosse erreur politique. Mais c’est peut-être aussi une bonne nouvelle.

Cette réaction de panique, non concertée à l’intérieur du PS, montre parfaitement, que la pression que nous exerçons sur les élus et les responsables de ce parti, en ce moment, donne exactement les résultats que nous attendons. Le mur se fissure. Il va tomber.

Continuons. Poussons encore plus fort.

Au mieux, les commandants de ce navire ivre tentent une dernière manoeuvre désespérée avant que l’équipage ne les fasse enfin passer par-dessus bord pour reprendre un cap bien plus à Gauche ;-)

Au pire, si le PS met cette tactique suicidaire en oeuvre, il pourrait nous contraindre à lancer une opération de boycott total de ses candidats à toutes les élections à venir pour, au moins les dix prochaines années.

Car après tout, s’il n’y a plus de différence entre ce parti et l’UMP, autant le faire battre partout. Nous serons au moins débarrassés d’un parti qui pèse depuis trop longtemps sur la recomposition de la Gauche Antilibérale. Et l’alternative, la vraie, sera alors possible et même probable.

Plus que jamais, après cet aveu de faiblesse souquons ferme !

Tous à Versailles le 4 février 2008

Xavier Marchand