De l’age du fer à New York

De l’age du fer à New York

C’est fou de voir les tentatives juridiques se multiplier contre tels ou tels entreprises, dirigeants, groupes nationaux... se multiplier ces derniers temps.

Pourrait-on trouver des responsables de l’esclavage des Africains, par exemple, qui entre nous sont peut-être plus heureux, Haïti excepté, là où ils sont arrivés qu’en Afrique. Et soutirer quelqu’argents aux cupides organisateurs de la traite qui leur générait jusqu’à dix fois la mise (Cf. Atali, les juifs, le monde et l’argent) ! Et enrichir les artisans qui réalisèrent les somptueux palais dans lesquels ils trônaient pieusement.

Une partie du « Zyklon B » était soigneusement fabriqué en France dans une grande entreprise, près de Lyon, que tout le monde respecte. Autant que Bayer, un pilier de l’économie Allemande. Ou Dropf und Zonen qui gravait fièrement son adresse sur les portes des fours (ça y est toujours ! Allez y voir !). Que dire de Blohm und Voss qui fabrique toujours des Unterseeboot à Hambourg et s’offre même le culot d’équiper la marine israélienne d’U212 (Ils ont continué la numérotation d’une série qui marchait bien) !

Et jusqu’où doit-on remonter. La maîtrise du fer par les Hittites ou les Celtes n’est-elle pas condamnable ? La poudre à canon, objet d’une bulle papale, ou le suédois Alfred Nobel ?

Moi-même et ma famille avons été victime de l’horrible guerre de Trente ans en Allemagne entre 1618 et 1638. Dois-je rechercher Luther et Frederik Lesage qui le protégea à Wartburg ? Le prédicateur Jan Zelivsky à l’origine de la défenestration de Prague ? Les Habsbourg, qui me permettra de paraître dans la presse « People » ?

Toujours est-il que profitant d’une victoire d’un Maréchal de France (mais si, il y en a eut !), ma famille à abandonner tous ses biens à Freibourg aim Brisgau en Rhénanie pour traverser le Rhin et prospérer en Alsace. Dois-je entamer une action contre Bismarck qui fit, à nouveau, fuir cette famille vers Neuilly sur Seine, une ville très bien gérée, n’est-ce pas ? Où de grandes familles prospèrent.

Je crois que la véritable solution est un procès contre l’humanité. Mais est-ce du ressort de l’humain ou du divin ?

Le Rouget de l’île

 
 
Les derniers articles