Le CIO et la politique

Un petit rappel historique pour les amnésiques qui baignent en ce moment dans l’hystérie dès lors que l’on évoque la flamme olympique et les Jeux de Pékin :
Demander au Comité Internationale Olympique de prendre position et de bafouer sa neutralité n’a pas de sens. Cela ne s’est jamais fait car les Jeux ne sont pas un enjeu politique et ne doivent pas l’être.

Les Jeux ont eu lieu à Moscou dans les années 1980 et le régime soviétique était bien pire que le régime actuel chinois.

Les Jeux de 1968 ont eu lieu à Mexico et le gouvernement mexicain avait tué plus de 300 étudiants trois semaines plus tôt lors des manifestations qui eurent lieu à la faculté.

Les Jeux de Berlin dans les années 1930 se sont déroulés dans un pays pour le moins inhospitalier envers certaines communautés, si je ne m’abuse ?

Alors ?

Pékin n’est pas une démocratie, soit ; mais alors pourquoi lui avoir donné les Jeux ?

Le sport ne doit pas être pris en otage par des mouvements politiques douteux, à commencer par l’association Reporters Sans Frontières qui bénéficie d’un financement de la CIA.

Il y a manipulation des opinions publiques, ce que l’on veut vous faire croire n’est pas la vérité. Ce que l’Occident veut, c’est tout faire pour affaiblir la Chine dans sa guerre … économique.

Les Droits de l’Homme ne sont qu’une façade pour masquer le but réel de cette mise en scène.