Hugo est un salaud (c’est pas en France qu’on verrait ça !)

Dimanche 8 juin par Sébastien Fontenelle

Le régime du président Hugo Chavez prend décidément des allures de tyrannie policière. C’est Le Monde qui le dit et ça doit (forcément) être vrai, parce que Le Monde est, comme on sait, un journal de référence - où chaque mot, par conséquent, est (longuement) pesé. Le Monde affirme ainsi, dans son édition d’aujourd’hui, que le président « Hugo Chavez impose une loi obligeant les Vénézuéliens à collaborer avec les services secrets ».

On lit ça, on est pris d’effroi, et on se rassure en se disant que c’est pas en France qu’on verrait ça, Dieu merci.

Que dit cette loi qui « tente d’imposer » au Venezuela « des pratiques policières ordinairement en vigueur dans les Etats autoritaires » ? Que dit cette « loi Gestapo » qui vise à "transformer tout citoyen en un délateur potentiel" ? Cette loi « contraint toute personne, entreprise ou organisation, quels que soient sa nationalité ou son statut, à collaborer, si besoin, avec les services de renseignement » - et « les récalcitrants risquent jusqu’à quatre ans de prison ».

Lire la suite en ligne : >>> Bakchich