Réflexions du compañero Fidel : ce qu’on n’a pas dit de Cuba

J’ai noté avec soin les réactions des médias occidentaux à mes Réflexions de dimanche sur les Jeux olympiques de Chine. Les tenants de l’exploitation et du pillage du monde ont totalement passé sous silence des faits sensibles que je signalais et exalté d’autres points ad libitum.

Voyons donc :

« Fidel Castro accuse aujourd’hui les juges et la mafia du pauvre rôle joué par la délégation cubaine aux Jeux olympiques. Il justifie aussi le taekwondoka cubain Ángel Valodia Matos, interdit à vie pour avoir donné un coup de pied à l’arbitre et l’assure de toute sa solidarité. »
« L’ancien président cubain a appelé ce lundi à réviser en profondeur le sport à Cuba. Il a aussi exprimé sa solidarité avec un athlète interdit à vie en même temps que son entraîneur pour avoir attaqué un juge. »
« Castro a manifesté toute sa solidarité avec le taekwondoka interdit à vie pour avoir agressé un arbitre et un juge. »
« Castro solidaire du taekwondoka interdit pour agression. »

Lire la suite en ligne : >>> socio13.wordpress.com