Dérapage (in)contrôlé dans les déchets

Samedi 27 septembre, Philippe Leroy, président UMP du conseil général de la Moselle, à propos d’enfouissement de déchets radioactifs en Moselle a déclaré : "On est embêté aussi avec les populations de Gitans : personne n’en veut. On est embêté avec les politiques de traitement des déchets : personne n’en veut. Et pourtant le civisme aujourd’hui pour tout le monde c’est de savoir que nous avons à accueillir sur nos territoires des populations difficiles, des logements sociaux dans des quartiers plus protégés, les déchets nucléaires, les déchets industriels et ménagers…."

Alors que Philippe Leroy se prononce, semble-t-il, pour une obligation d’accueil ce texte laisse un goût nauséeux. Comment un élu de la République peut-il mettre au même niveau le logement social auquel 70% de la population française est éligible, les gitans et des déchets nucléaires, industriels ou ménagers ?

Il n’y a pas si longtemps les Gitans coupables d’être membres d’une sous race ont été déportés et gazés.

De la vermine humaine aux déchets le glissement est rapide, et "le ventre est encore fécond d’où la bête immonde est sortie"

Le 3 octobre 2008

Jean-Michel Arberet Conseiller municipal d’Arcueil Partenaire du groupe communiste http://jm-arberet.over-blog.com/