La Barack de l’oncle Obama

par AICHA DIOP

Collin powell pourrait faire partie de l’Obama staff. First read (journal d’analyse politique) a annoncé que Collin Powell, ou le sénateur sortant (et membre de trois commissions sénatoriales) Chuck Hagel pourraient être les nouveaux « gardiens des portes du pentagone ».

Effectivement, Mr O’a maintes fois rappelé son souhait de travailler avec des républicains.

La chaîne nbc a annoncé hier que même si Obama ne l’a pas encore « invité », en personne à y faire partie Dick Lugar ne serait vraisemblablement pas intéressé par une participation au gouvernement. Mais Chuck Hagel ou Collin Powell., dont le nom circule outre atlantique, le seraient très certainement.

En outre O’ pourrait éventuellement reconduire dans ses fonctions le secrétaire d’état à la défense de l’administration Bush et des membres du gouvernement Clinton vont aussi très certainement réapparaître au sein de l’administration Obama.

D’autres grands noms circulent à l’instar de celui d’ Arnold Schwarzenhegger (governator) pour le secrétariat d’état à l’énergie et le fait que la place de porte parole de la maison blanche soit réservée à son directeur de propagande (250 millions dépensés) parait être une évidence.

Que Chuck Hagel focalise sa vision du monde politique sur la sécurité intérieure est sans doute aussi réjouissant ; il a maintes fois exprimé ses positions anti-war et pour cause.

Il est également l’ancien directeur de "American Information Systems Incorporated", entreprise ayant fourni les fameuses « machines à voter », décriées en 2000.

Quand à Collin Powell...no comment !

So... « where are HOPE and CHANGE ? »