L’Egypte, le régime à isoler.

L’Egypte, le régime à isoler.

Par Afaf Aniba

Le blocus et l’actuelle agression Israélienne sur Gaza nous ont démontré d’une manière définitive que nous n’avons plus aucun intérêt à miser sur le rôle du régime Egyptien.

* * * * L’Egypte en signant les accords de Camp David de 1978 avec l’ennemi sioniste s’est rangé depuis du côté Israélien et quoique les représentants du régime égyptien argueront, il est clair pour nous tous que le régime égyptien a choisi son camp, le camp de l’occupant Israélien. Nous ne devons plus nous faire des illusions sur les intentions de ce régime. L’Egypte officielle nous a tenus trop longtemps otage de sa volonté et de son emprise. Il est temps pour les états Arabes, qui conservent encore une certaine crédibilité dans leur traitement de la cause Palestinienne, de dire à l’Egypte officielle : Fini c’est fini.

* Les états Arabes qui se sont réunis à Doha le 19 Moharem 1430 correspondant au 16 janvier 2009 ont donné un signe fort en se réunissant malgré l’interdit Egyptien et Saoudien, ces derniers qui veulent un règlement à l’agression Israélienne contre Gaza qui renforce l’emprise infernale de Tel- Aviv et Washington sur toute la Palestine. Egyptiens et Saoudiens ne veulent pas de résistance armée Palestinienne ou Libanaise, ils ne veulent aucune opposition au plan de normalisation avec l’ennemi sioniste.

* Le régime Egyptien n’a qu’un seul souci dans le dossier de la Palestine, neutraliser toute velléité de résistance et d’indépendance chez les Palestiniens. *

Tous les efforts que consent ce régime depuis 1978 pour priver le peuple Palestinien du droit à l’autodétermination sont apparus au grand jour avec le blocus qu’il exerce sur Gaza depuis l’arrivée de Hamas au pouvoir. La Ligue arabe est une ligue qui n’a qu’un seul objectif ne pas aller à l’encontre des desseins de l’Egypte et de l’Arabie Saoudite et de la Jordanie. Au conseil de sécurité nous avons toujours le véto Américain pour contrecarrer toute condamnation effective de l’occupant Israélien, à la ligue Arabe nous avons le véto Egyptien et Saoudien pour stopper toute tentative de mener une politique de confrontation avec l’entité sioniste.

* Il est temps pour les pays arabes de réaliser qu’en tant que pays Arabes nous pouvons survivre sans l’Egypte ou l’Arabie Saoudite. Il est temps pour d’agir dans le sens de la résistance stratégique à la logique assassine et haineuse de Washington et Tel-Aviv, on peut quand on veut. Cette scène télévisée qui reproduit la décision du président Bolivien Morales de rompre les relations diplomatiques de son pays avec l’occupant sioniste est éloquente en elle-même. Cet homme Indien président d’un petit pays pauvre et déjà mis à rude épreuve par les complots de la CIA et de Washington qui veulent se débarrasser à tout prix des hommes qui osent dire non à l’hégémonie Américaine, cet homme, je dis, a écouté sa conscience d’homme. Si Morales a trouvé le courage de couper les ponts avec l’entité sioniste, nous pouvons de notre côté dire à l’Egypte : ou bien vous rompez vos relations avec l’ennemi sioniste ou bien c’est nous qui vous diront dans les faits, nous ne voulons plus de vos ambassades dans nos pays ni de votre présence dans la ligue Arabe. *

* Isoler le régime Egyptien est crucial pour la cause Palestinienne, car les traitres Palestiniens qui complotent contre la résistance Palestinienne et qui ont cédés la Palestine 48 à l’ennemi ceux-là nous pouvons les contrer et les acculer à l’unique solution possible à la cause Palestinienne : armer la résistance Palestinienne et faire pression de tout notre poids sur la scène Internationale pour reconnaitre les droits du peuple Palestinien à vivre librement sur toute leur terre Palestine 48 et 67. *

Osons le faire disons à l’état Egyptien, plus jamais nous ne laisserons faire.

*Aurons-nous cette lucidité et cette sincérité politique pour signifier au régime Egyptien son congé ? Seul l’avenir nous le dira.

Source

http://www.echoroukonline.com/fra/international/3325.html