Des forces de sécurité égyptiennes interrogent les blessés gazaouis sur la résistance

Des blessés palestiniens revenus à Gaza après avoir reçu des soins dans les hôpitaux égyptiens révèlent à Al Jazeera que les forces de sécurité égyptiennes les ont interrogé quand ils étaient à l’hôpital en Egypte. Ces derniers ont exigés des blessés palestiniens de leur livrer des informations sur la localisation de la fabrication de roquettes et sur la façon d’introduire des armes dans Gaza.

Ces blessés ont affirmé que les interrogatoires étaient très violents et les forces égyptiennes les ont menacé de les poursuivre et d’interrompre le traitement dans les hôpitaux égyptiens si ces derniers refusaient de coopérer.

Un blessé qui se trouve toujours à l’hôpital en Egypte, a contacté Al Jazeera par téléphone pour dénoncer les interrogatoires violents auxquels il est soumis ; les forces de sécurité égyptiennes lui avaient demandé de leur fournir des informations sur la résistance en lui promettant que les informations resteront confidentielles.

Il a ajouté : « Ils m’ont demandé des information sur la résistance, sur les dirigeants du Hamas, sur la façon dont les armes sont stockées et combien de temps, les résistants peuvent-ils tenir face à Israël.

Il a également dit qu’au début, les interrogatoires étaient "correct" mais dès qu’il leur a expliqué ne rien savoir sur la résistance, les interrogatoires sont devenus violents et un interrogateur lui a donné des coups très rudes sur la blessure et lui a dit : "ne mens pas, tu es de Hamas, et des Kataib Al-Qassam, et tu dois parler sinon nous interrompons les soins et nous te jetterons comme un chien »

http://www.aljazeera.net/NR/exeres/016C3C6D-04FD-44D4-8964-FBB23D41630F.htm

 
 
Les derniers articles