Message de résistance à l’occupant israélien : « nous reprenons le chemin de l’école »

Les élèves de Gaza ont rejoins ce matin les écoles publiques et ceux de l’UNRWA dans la bande de Gaza, qui compte environ 450 mille étudiants.

Le ministre de l’Education Mohamed Ascol déclare que 250 mille élèves dans quelque 380 écoles ont repris le chemin de l’école, malgré les dommages causés par l’agression israélienne.

Il a ajouté que le ministère travaille à l’inventaire des dommages causés aux institutions éducatives, et au recensement des étudiants et des professeurs tués ou blessés au cours de cette agression.

Le ministre a souligné que les élèves dont les écoles ont été détruites ou qui sont sur le point de s’effondrer ont été transférés vers d’autres établissements en attendant la rénovation et la constructions de nouvelles écoles.

Ascol explique que la réouverture des écoles est une autre forme de résistance et un message adressé à l’occupant " en dépit de l’ampleur de la douleur, dela destruction et de l’agression, nous continuons notre année scolaireet nous continuerons notre lutte pour la vie ».

Il a souligné que la première semaine sera consacrée à des activités ludiques non scolaires afin de relever le moral des élèves et leur redonner confiance.

Un représentant de l’UNRWA, Adnan Abu Hasna, indique qu’environ deux cent mille étudiants scolarisés dans près de 221 écoles de l’Agence sont retournés ce matin dans leurs écoles . Les familles qui se sont réfugiées dans ces établissements lors de l’agression israéliennes les ont quittés après qu’une solution de ré hébergement provisoire ait été trouvée.

Il a souligné que la décision de reprendre le processus éducatif aujourd’hui était "un pas important et nécessaire, malgré les problèmes psychologiques et sociaux des étudiants", soulignant que des spécialistes et des experts vont travailler autant que possible pour soigner et résoudre ces problèmes.

Lire la suite en ligne : >>> http://www.aljazeera.net/NR/exeres/...