l’usage de la terreur, ou le terrorisme d’usage ...des bombardiers

Ils ne leur manquait rien dans leur panoplie de barbare. Rien qui puisse leurs faire défaut. ils disposaient d’ un arsenal baptisée nouvelle tendances fusion de la haute technologie et de la science que seule la guerre réelle pouvait expérimenter tous ventaient les mérites du fameux « plomb durci » les avantages du phosphore et de l’uranium appauvris.

Ils ne leur manquait rien aux soudards Ils avaient même l’esprit, perverti Par une double terreur Ils annonçaient deux fois la mort à ceux qu’ils aillaient massacrer, la première viendrait du ciel ,la seconde sacrificielle serait sans pitié Ils pratiquaient un terrorisme de présage fort de leurs impunités Mais tous souffraient d’une carence ; ascète depuis qu’ils étaient nés sans aucune déviance, ils aimaient l’ abstinence d’ aimer. Parfois même leur haine les libérait de propos orduriers, qu’ils éructaient en fustigeant leur cible d’une litanie de mots, pour leur sens choisis.

Prêt à en découdre, à en finir pour commencer, avec le mot liberté. Leur vie était de toutes évidences faites de sens interdits à usage d’autrui Ils ne leur manquait rien si ce n’est le sens du mot humanité. Les guerres sont faites par des interprètent de sens, Qui non rien a voir avec l’essence du mot Universalité.

luis lera

1 commentaire
  • "Il ne leur manquait rien dans leur panoplie de barbares"... On a plusieurs fois essayé de se débarrasser de ces monstres, qui même lorsqu’ils se mêlent à un autre sang, ne font que propager leur monstruosité, et infectent tout ce qu’ils touchent.

    Mais grâce à leur intelligence ils s’en sont toujours sortis, et en plus ils ont inversé les rôles, de surcroît en exagérant ce qu’ils avaient subi. Aujourd’hui, mettre en doute leur version de l’histoire est passible des tribunaux.

    Ils s’en sont toujours sortis... Du moins, jusqu’à maintenant. Que Dieu nous vienne en aide... On dit : aide-toi, le Ciel t’aidera.