SINÉ VAINQUEUR PAR KO !

SINÉ VIENT D’ÊTRE RELAXÉ DANS LE PROCÈS QUE LA LICRA LUI AVAIT INTENTÉ POUR « INCITATION À LA HAINE RACIALE ».

Aujourd’hui, le président du Tribunal de Lyon, Fernand Schir, s’est montré très ferme et n’a épargné aucun de ceux qui, sur la place publique, avaient soutenu l’accusation d’incitation à la haine raciale : BHL, Val, Alexandre Adler, Askolovitch, leur rappelant un des arguments de Philippe Val lors du procès des caricatures : « Le crime est dans l’oeil de celui qui regarde le dessin ». « Le lectorat de Charlie Hebdo est un public éclairé » a t-il affirmé. « Le caricaturiste n’a fait qu’exercer la liberté d’expression de manière satirique, dans un débat public touchant à la laïcité ». Donc, pas d’incitation à la haine raciale, selon lui dans les deux chroniques incriminées.

Le Président a tenu à rappeler la primauté de la liberté d’expression sur le respect des croyances surtout lorsque l’on est dans la satire. A ceux qui prétendaient que Coluche et Desproges n’existeraient plus aujourd’hui et que ce serait même une bonne chose, ce jugement apporte un démenti cinglant, et de l’espoir à une société de plus en plus soumise au « politiquement correct ».

Siné Hebdo reviendra plus longuement sur ce jugement dans son prochain numéro, en attendant, le jugement de 72 pages est disponible sur simple demande au service de presse.

Mardi 23 février 2009, 20 heures.
Service presse
Stéphane : 01 48 59 10 17 - 06 61 54 37 69
presse@sinehebdo.eu

Lire la suite en ligne : >>> Sine habdo

 
 
Les derniers articles