Emeutes en Martinique : de l’irresponsabilité des plus hautes autorités.

Ce 6 mars 2009,

Emeutes en Martinique : de l’irresponsabilité des plus hautes autorités

Dans le contexte de la lutte solennelle engagée par la population martiniquaise pour mettre fin aux trop longs abus des "pwofitasyons" exercés contre elle essentiellement par un groupe ethnique héritier des esclavagistes,

Juste après l’annonce de la création par l’UMP Martinique d’un collectif contre la grève pour la reprise des activités économiques,

Alors qu’un accord était sur le point d’être signé ce jour même,

Le préfet de la Martinique a autorisé une contre manifestation avec, entendez-bien, des planteurs avec leurs tracteurs, convergeant sur Fort-de-France où se tiennent les négociations et bloquant la circulation dans les communes de l’île.

Drôle de contre manifestation qui prétend rétablir le droit de travailler et l’économie dans l’île !

Quand on connaît la configuration géographique de Fort-de-France coincée entre la mer et la colline et la facilité qu’il y a à l’encercler.

Quand on sait que les grands planteurs sont justement issus de cette caste héritière des Esclavagistes dénoncée dans les revendications,

Quand on sait l’immense effort déployé pendant tous ces longs jours par les membres du collectif et les grands frères pour empêcher tout débordement,

Lire la suite en ligne : >>> Thotep

 
 
Les derniers articles