G20 : Chavez s’en prend aux résultats du sommet

MEXICO, 3 avril - RIA Novosti. Le président vénézuélien Hugo Chavez a violemment critiqué les décisions du sommet de G20 à Londres.

La décision principale consiste à débourser 5.000 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années afin de régler les problèmes économiques. Un cinquième de ce montant sera alloué au Fonds monétaire international (FMI).

"Je n’attendais pas que les "vingt" adoptent des solutions aussi irréfléchies et stupides. Mais qu’est-ce qu’on peut leur demander ?", a déclaré M. Chavez, en visite officielle à Téhéran, dans une interview téléphonique à la chaîne Venezolana de Television.

"Prenez la décision d’accorder 500 milliards de dollars au FMI et à la Banque mondiale. Cela revient à jeter de la viande aux vautours : la situation ne fera qu’empirer", a-t-il affirmé.

Le leader vénézuélien est persuadé qu’il est inutile de ranimer le Fonds monétaire international. "Il faut dissoudre le FMI", estime-t-il, soulignant qu’il l’a déjà proposé à plusieurs reprises.

Lire la suite en ligne : >>> Rian

1 commentaire
  • Je crois que Mr Chavez a raison. Mais ces institutions pretenduemment internationales (FMI, Banque Mondiale, Unicef, OMS, etc. font parties des multiples bras armes de "l’occident" pour assujetir les autres, notamment en orientant leurs besoins, leurs coutumes dans tous les domaines (economique, politique, culturel, religieux...). Ceci est d’autant plus vrai que les memes maux conduisent a des remedes differents selon qu’on soit occidental ou non !

    Ailleurs on degraisse, on "restructure", on diminue le budget de la sante et de l’education contre des prets impossibles a rembourser, et en "occident" on propose l’inverse ! Ainsi la decision de les renflouer est "logique" de leur point de vue, mais pas du point de vue des autres peuples.

    Toutes facons, pour renflouer les banques responsables du chaos actuel, plutot que de prendre l’argent des contribuables, pourquoi ne pas l’avoir pris dans les paradis fiscaux, ce qui aurait ete d’ailleurs plus logique ?

    Sortir de leurs schemas de developpement (sic) et de leur financement est totalement salvateur.