PÉTITION ÉCOLE EN DANGER

Tous concernés, Tous mobilisés pour un service public d’éducation de qualité pour Tous.

Nous, parents d’élèves, salariés de l’éducation, étudiants ou individus soucieux d’un service public d’éducation de qualité pour tous, sommes conscients de la gravité des attaques portées contre l’école, de la maternelle à l’université, et contre ceux qui osent la défendre.

C’est pourquoi nous affirmons, par la présente, que nous soutenons les revendications portées par les collectifs Ecole en Danger mobilisés depuis de nombreux mois contre les réformes Darcos et Pécresse.

Nous demandons notamment :

* La création des postes de titulaires et de remplaçants nécessaires à un fonctionnement de qualité du service public d’éducation et par conséquent l’arrêt des suppressions de postes (actuellement compensées par l’utilisation massive des heures supplémentaires et le recours aux personnels précaires non formés)
- Une véritable formation initiale et continue des enseignants (cf IUFM) et la titularisation des personnels précaires après formation
- Le maintien d’une école maternelle gratuite et laïque, accessible à tous ceux qui le désirent dès deux ans (cf Jardins d’éveil)
- L’ouverture d’une concertation sur les nouveaux programmes
- La prise en charge des enfants en difficulté par des personnels qualifiés, spécialisés, et titulaires, avec des mesures pédagogiques adaptées et sur le temps scolaire (cf RASED)
- Une véritable protection des données personnelles des élèves recueillies dans le cadre de la scolarité et par là, l’abandon des fichiers centralisés permettant des interconnexions avec d’autres bases administratives (cf BASE ELEVES)
- Le maintien d’écoles en rapport de proximité avec les parents et de directeurs en lien avec la pédagogie et sans rapport hiérarchique avec les enseignants (cf EPEP)
- La garantie de la liberté pédagogique des enseignants, le respect des droits syndicaux et du droit de grève (cf SMA)
- La levée des diverses sanctions touchant les enseignants désobéisseurs ou les lycéens et étudiants mobilisés et, plus généralement, l’arrêt de la politique de surveillance et de répression contre tous ceux qui, portant ouvertement l’exigence d’une école de la réussite pour tous, refusent d’obéir à des demandes institutionnelles dégradant les conditions d’enseignement et d’apprentissage.

Pour signer suivez le lien ci-dessous

Lire la suite en ligne : >>> Ecole en danger