Femmes battues

Un phénomène de société :

La violence conjugale concerne tous les pays, toutes les classes sociales, les cultures, les religions ou les ethnies. Et il n’est pas si rare qu’elle entraîne la mort. En effet, 25% de tous les crimes de violence enregistrés concernent un homme qui a agressé sa femme ou sa compagne. Et 90 % des meurtres qui touchent les femmes sont commis par leur compagnon. Ainsi, en France, près de 400 femmes meurent chaque année sous les coups de leur conjoint. Pour les femmes de 16 à 44 ans, la violence conjugale est même la principale cause de décès et d’invalidité. Elle tue plus que le cancer, les accidents de la route et la guerre, selon des statistiques citées par un rapport du Conseil de l’Europe. En Europe, selon les pays, de 20 à 50 % de femmes sont victimes de violences conjugales ! Et chaque année, des milliers de femmes et d’enfants quittent le domicile familial en raison des abus dont ils sont victimes.
La violence conjugale est exercée à 99 % par des hommes sur des femmes et en privé. En France, une femme sur 10 qui vit en couple est victime de violences conjugales. Au niveau international, c’est une femme sur 5 qui est victime de violences conjugales. Pourtant, on parle assez peu de ces violences qui se déroulent derrière les murs des domiciles familiaux. En 1993, une enquête canadienne révélait que seulement 14 % des cas de violence sont signalés à la police.

Lire la suite en ligne : >>> Esprit féminin masculin