Cécile Duflot : quand Zézette épouse X veut présider la région Ile-de-France

Il y a des réveils, comme ça, où l’on regrette d’avoir allumé son poste de radio. M’étant laissé aller à accomplir ce geste ce mardi matin, je suis tombé sur l’entretien qu’accordait à Europe 1 la nouvelle figure de proue de l’écologie à la française, Cécile Duflot.

J’ai machinalement écouté.

Les bras m’en sont tombés.

La malheureuse Duflot est tombée dans tous les pièges tendus par un Elkabbach au meilleur de sa forme. Cela pourrait-être excusable, mais en l’espèce, elle a fait la démonstration d’une certaine faiblesse politique alliée à une certaine incompétence médiatique, ce qui est en revanche, regrettable pour la cause qu’elle prétend défendre.

Cécile Duflot est emblématique des personnalités émergentes appartenant à cette nouvelle génération politique caractéristique du sarkozysme de l’époque, personnalités qui, toutes catégories politiques confondues, ne font pas ce qu’ils disent et ne disent pas ce qu’ils font.

Écologiste de choc, jamais en panne d’une admonestation, Duflot n’a de cesse de dénoncer les êtres infâmes que nous sommes tous, occidentaux repus et gavés de richesses, jouisseurs invétérés dont le comportement indigne est à l’origine du réchauffement climatique, de la montée des eaux, de la disparition du dodo, du lion du cap et du raptor à plumes et provoquera la fin du monde en 2012. Bien évidemment, Duflot entend nous faire payer cette vie de débauche à grand coup de taxe carbone et taxes vertes en tous genres, et pour y parvenir, elle entend faire la peau au PS lors des prochaines élections régionales.

.../...

Lire la suite en ligne : >>> Lepost.fr