Suspension du secrétaire départemental de l’UMP Guadeloupe

Louis Molinié a été suspendu de ses fonctions de secrétaire départemental de l’UMP Guadeloupe par les instances nationales du parti. Sa conduite « dissidente » lui est reprochée.

A l’approche des élections régionales, rien ne va plus à l’UMP Guadeloupe. La direction nationale du parti vient de reprendre les choses en main après que Philippe Chaulet a déclaré ne pas vouloir subir le « diktat » parisien.

Ce dernier avait en effet pris position pour que Laurent Bernier, le maire de Saint-François, conduise une liste à part de celle de l’UMP aux élections régionales, baptisée « Rassemblement pour une Guadeloupe nouvelle ». Louis Molinié avait confirmé cette décision.

Les instances nationales ont alors rappelé dans un communiqué datant du 9 janvier que cette désignation de la tête de liste « ne respecte pas les statuts du Mouvement Populaire. Elle est donc nulle et non avenue ».

Le communiqué rappelle que Eric Raoult, secrétaire général de l’UMP chargé de l’Outre-mer, a « confié à Monsieur Blaise Aldo le soin de constituer une liste pour les prochaines élections régionales. Cette dernière sera proposée à la Commission Nationale d’Investiture, seule habilitée à attribuer les investitures, en vue de sa ratification lors du prochain Conseil National ».

Le secrétaire général a ajouté que seul Blaise Aldo était à présent habilité à s’exprimer au nom de l’UMP. A partir du 8 janvier 2010, la décision a en effet été prise de suspendre de ses fonctions de secrétaire départemental du Mouvement populaire en Guadeloupe Louis Molinié.

Christelle Viguier - DOMactu.com

Lire la suite en ligne : >>> Domactu.com

 
 
Les derniers articles