Chávez : Si l’opposition tente un autre coup d’état, la révolution se radicalisera à l’extrême

Caracas, 11 Avril. ABN (Joan Gómez).- Le président de la République Bolivarienne du Venezuela, Hugo Chávez Frías, a déclaré ce dimanche que si les forces de l’opposition tentaient d’exécuter un autre coup d’Etat comme celui qu’elles avaient orchestré en 2002, la Révolution se radicaliserait à l’extrême.

« S’ils en arrivent à inventer un coup d’Etat, un acte terroriste de gens experts- d’une quelconque partie trés loin du monde- en matières de bombes , de voitures explosives, je demande que tous soyons préparés parce que la réponse doit être radicale, à fond » , le chef d’État a déclaré, à l’occasion du programme Aló Présidente, numéro 355, en commémoration des événements lamentables du 11 avril 2002.

« Je ne veux pas que cela arrive mais comme l’opposition travaille à une conspiration permanente, alors il faut être préparé. Les généraux, Les amiraux, Les soldats et Le peuple, soyez préparés maintenant à une telle éventualité », a-t-il ajouté.

Lire la suite en ligne : >>> Le réseau des démocrates