FSU : communiqué de presse

Depuis maintenant une semaine, la jeunesse lycéenne et étudiante est dans la rue. La communication gouvernementale essaie de discréditer par tous les moyens cet acte de révolte et de conscience. C’est pourtant aussi l’avenir de la jeunesse qui se joue aujourd’hui. Les jeunes ont justement compris que les questions de retraites sont largement liées aux salaires et à l’emploi... et que le financement d’un système solidaire passe par d’autres choix économiques et politiques. Les lycéens et les étudiants, en se mobilisant, démontrent qu’ils ont parfaitement compris qu’ils allaient aussi être des victimes de cette politique sarkozyste dictée par le MEDEF.  Non content de les discréditer et de les sous estimer, le gouvernement lance ses forces policières contre les jeunes... espérant ainsi camoufler son coupable entêtement ; espérant aussi camoufler l’amplification de la contestation. A Lyon, entre jeudi et vendredi, d’impressionnants dispositifs policiers ont été déployés et plus de 50 jeunes ont été arrêtés. Ce jeu dangereux doit cesser ! La FSU du Rhône dénonce les violences policières, soutient le mouvement lycéen et étudiant, composante de la nécessaire et juste contestation actuelle. Il demande à Sarkozy, à Fillon, à Woerth et aux sénateurs de prendre la seule position digne et juste pour préserver la cohésion sociale et la démocratie : le retrait de ce texte injuste et largement réprouvé. La FSU du Rhône appelle les jeunes à se rassembler avec les salariés, lundi 18/10 Place Bellecour à 14H et mardi 19 octobre à 10H30 pour la grande manifestation.