Parlement européen : PS et Europe Écologie pactisent avec la droite

Lors de l’adoption le 20 octobre d’une longue résolution intitulée « Crise financière, économique et sociale : recommandations concernant les mesures et initiatives à prendre », le point 77 sur la base d’un rapport établi par Pervenche Berès, députée socialiste française, stipule ce qui suit :
« 77. prend acte de ce que le grand krach éclaire d’un jour nouveau le défi démographique et celui du financement des retraites ; considère que le financement des pensions ne peut être entièrement laissé au secteur public, mais doit reposer sur des systèmes à trois piliers, comprenant des régimes de retraite publics, professionnels et privés, dûment garantis par une réglementation et une surveillance spécifiques destinées à protéger les investisseurs ; considère en outre que les retraites devront être réformées à l’échelle européenne pour contribuer à financer la solidarité intergénérationnelle ; considère que l’allongement de la durée de vie soulève des questions transversales en termes d’organisation de la société qui n’ont pas été anticipées ». Les députés socialistes et d’Europe Écologie ont donc approuvé ce point de la résolution générale comme l’indique le détail nominal des votes.

On savait déjà que le PS était pour la retraite à 60 ans... tout en refusant de se prononcer favorablement pour 60 ans à taux plein ! Les choses s’éclairent désormais avec cette résolution !