Tarek Aziz menacé de meurtre judiciaire en Irak

Par Bill Van Auken
2 novembre 2010

La condamnation à mort par pendaison de l’ancien ministre irakien des Affaires étrangères, Tarek Aziz, est un acte barbare de vengeance politique du gouvernement fantoche de Bagdad ainsi qu’un crime de guerre de plus dans la longue liste de crimes commis par Washington depuis l’invasion de 2003.

Aziz avait été des décennies durant le chef de la diplomatie irakienne sur la scène internationale et s’était volontairement rendu en 2003 aux autorités militaires américaines. De toute évidence, il se croyait protégé par sa réputation de longue date sur la scène internationale, dont ses relations diplomatiques avec plusieurs gouvernements américains.

Lire la suite en ligne : >>> wsws.org