LKP : COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Après deux journées de mobilisation, les 14 et 15 décembre 2010, le LKP prend acte du refus de l’Etat français de respecter ses engagements relatifs à l’application pleine et entière des Accords du 26 Février 2009 (Bino) et du 04 mars 2009.

Une telle attitude ne peut que nous rappeler qu’un Etat colonial, en l’occurrence l’État français, dispose de 4 points d’appui ; l’aliénation, la dépendance économique, la soumission de la classe politique locale et la répression des opposants politiques, des avocats, des journalistes et des syndicalistes pour asseoir sa domination.

Par le refus de la discussion, par le mépris constamment affirmé pour les légitimes préoccupations des larges masses, l’Etat colonial ne peut provoquer que colère et révolte.

LKP et les organisations qui la composent appellent les Travailleurs et le Peuple de Guadeloupe à participer massivement au Meeting « Opération déchoukaj de la pwofitasyon » le :
Jeudi 16 Décembre 2010 à 19 heures
- douvan Bik la

« La Gwadloup sé tan nou – La Gwadloup apa ta yo !! »

Pour le Collectif LIYANNAJ KONT PWOFITASYON
Elie DOMOTA