Tunisie : La police ouvre le feu tandis que les manifestations se propagent

Des manifestants revendiquant des emplois se sont affrontés aux forces de sécurité alors que les manifestations se propagent à l’ensemble de la Tunisie. Une éruption sociale d’une telle ampleur est littéralement sans précédent dans ce pays d’Afrique du Nord hautement réprimé et étroitement contrôlé.

Mohamed Amari, 18 ans, a été tué par balle quand la police a ouvert le feu sur des manifestants à Sidi Bouzid, une ville située à quelques 200 kilomètres au Sud de la capitale, Tunis. Les protestations avaient débuté le 17 décembre lorsque la police avait confisqué la marchandise de Mohamed Bouazizi, 26 ans, en l’accusant de commerce illégal sans permis. Il s’immola par le feu pour protester contre ce traitem

Lire la suite en ligne : >>> wsws

1 commentaire