Un document historique : quand Sarkozy léchait les bottes du dictateur Ben Ali.

Tunis (Tunisie) - Lundi 28 avril 2008.

Dîner d’État offert par Zine el-Abidine BEN ALI, président de la République tunisienne.

ALLOCUTION DE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NICOLAS SARKOZY :

"Monsieur le Président de la République,

Signataire des grandes conventions des Nations unies, votre pays s’est engagé dans la promotion des droits universels et des libertés fondamentales, en respectant — et, Monsieur le Président de la République, j’y suis très sensible parce que c’est une question qui m’a toujours passionné — un moratoire strict sur la peine capitale, à laquelle naturellement j’ai toujours été opposé à titre personnel. Aujourd’hui, l’espace des libertés progresse.

Ce sont des signaux encourageants que je veux saluer et qui font écho à ce que disait déjà feu le président Bourguiba lorsqu’il confiait : « Je suis réaliste. Être réaliste, c’est préférer une réforme

Lire la suite en ligne : >>> Bellaciao