La Fondation de Michèle Alliot-Marie, une affaire de famille

C’est une des faces les plus méconnues de Michèle Alliot-Marie. Pendant plusieurs années, de 1995 à 2000, MAM a été présidente d’une Fondation reconnue d’utilité publique, la Fondation du bénévolat, avant de passer la main à son père, Bernard Marie, et son beau-frère, Jean-Pierre Olive. Une vraie PME familiale, dont l’histoire ne manque pas de sel.

Par David Le Bailly - Parismatch.com

Un « cadeau » de 2,5 millions de francs.

La Fondation du bénévolat est créée en 1994, grâce à l’argent du ministère de la Jeunesse et des Sports. A l’époque, la ministre s’appelle Michèle Alliot-Marie. MAM apporte à la fondation 2,5 millions de francs, sur le budget du ministère, et réussit aussi à convaincre EDF et Renault de mettre au pot. Budget total : 5,5 millions de francs. La fondation sera reconnue d’utilité publique .../...

Lire la suite en ligne : >>> Paris Match

 
 
Les derniers articles
 
Fils de nouvelles RSS

L’« inculture économique des Français » et les vérités universelles d’Éric Le Boucher [tiré de Action-Critique- Médias (Acrimed) le 24 novembre 2017]

Action antipolitique et ingouvernance ploutocratiques. [tiré de Intellection le 23 novembre 2017]

DOUBOUT ! POU NOU LITÉ ! [tiré de UGTG le 23 novembre 2017]

DOUBOUT ! POU NOU LITÉ ! [tiré de UGTG le 23 novembre 2017]

DOUBOUT ! POU NOU LITÉ ! [tiré de UGTG le 23 novembre 2017]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 570