Camille Otrakji : « On trompe les opinions syrienne et internationale »

Bloggeur syrien basé à Montréal au Québec, Camille Otrakji est depuis plusieurs années un analyste très en vue sur la « toile » anglo-saxonne pour tout ce qui concerne son pays d’origine : il est notamment un des rédacteurs et modérateurs du site Syria Comment de Joshua Landis, et a créé Créative Syria, un portail d’accès à de nombreux sites consacrés à la Syrie, dont Syrian Think Tank, site de débat en ligne accueillant la crème des spécialistes du Proche-Orient.

Un des meilleurs connaisseurs de la Syrie, Camille Otrakji n’est pas, on le verra, un défenseur inconditionnel du régime de Damas : dans cet entretien accordé au site Qifa Nabki*, il pointe les problèmes, maladresses et erreurs ayant en partie motivé l’actuel mouvement de mécontentement. Mais il met aussi en lumière les agissements sur place de groupes insurrectionnels armés, dont l’action déstabilisatrice est encouragée par les stratèges de Washington et relayée et amplifiée par des médias occidentaux unanimistes et alignés sur la propagande du département d’Etat américain. Pas de langue de bois ici, mais une parole libre, et un regard de connaisseur sur la société syrienne et les mécanismes de déstabilisation dont elle est actuellement la victime.

*Qifa Nabki est un blog consacré aux problèmes du Liban et de sa région, et animé par Elias Muhanna, spécialiste libanais du Proche-Orient et de la civilisation arabo-musulmane, étudiant en doctorat de langues et civilisations orientales à l’université d’Harvard et professeur invité de l’université de Stanford pour la Démocratie, le

Lire la suite en ligne : >>> infosyrie.fr