Promos de la semaine N° 6

Aide aux plus démunis

Pour compenser le maintien de la TVA sur la restauration à son taux actuel de 19,6% au lieu des 5,5% réclamés par les cuistots qui n’ont pas réussi à apitoyer nos partenaires européens, les restaurateurs se verront offrir 1,5 milliards d’euros de subventions nationales pour embaucher du personnel ou plus probablement pour changer de Béhème, c’est comme ils voudront. Qui a dit que ce gouvernement n’avait pas la fibre sociale ?

Dernière minute : Schröder, sans doute cuisiné par Chirac lors d’un récent sommet « informel » en compagnie de Blair, est d’accord ; reste à convaincre les autres, en particulier Berlusconi et Aznar, pas invités aux agapes tripartites, donc pas contents. De toute façon, le nouveau taux n’entrera pas en vigueur avant 2006 ; d’ici là nos malheureux chevaliers de bouche auront peut-être enfin touché la gratification promise par Raffarin de Raffascon, qui, depuis bientôt deux ans, en promet beaucoup plus qu’il n’en lâche …

Préparez vos mouchoirs

D’après le Cerc, une commission de bureaucrates bien payés présidée par Jacques Delors, en 1999-2000, un million d’enfants vivaient en France sous le seuil de pauvreté fixé par l’Insee à 650 euros. On ne dispose pas de chiffres plus récents, car les commissions de bureaucrates bien payés, vous savez ce que c’est, ça prend son temps pour commissionner, mais on suppose que la situation s’est depuis plutôt aggravée, car si la droite en faisait davantage que la gauche pour les citoyens de tout en bas, avec le grand souffleur de vent qui dirige le gouvernement, on serait au courant.

Durant la même période, ainsi que le révèle le Canard enchaîné dans son édition du 11 février, l’Armée, non plus la Grande muette mais la Grande économe, n’employait pas, par impéritie, 62 millions d’euros des crédits alloués, comme d’ailleurs les années précédentes et suivantes.

Moralité ? il vaut mieux être un militaire incompétent qui dispose de trop d’argent qu’un enfant de pauvre qui n’a pas un rond, mais ça, ce n’est pas une révélation …

Cuba libre D’après la juriste Christine Chonet, répondante pour Cuba du Haut commissariat de l’Onu pour les droits de l’homme, des dizaines d’opposants au régime castriste sont détenus depuis avril 2003 dans des conditions anormales, à savoir qui mettent en danger leur intégrité physique et psychologique. Décidément, de Guantanamo à La Havane, de Fidel à DjiW, la perle des Caraïbes n’est pas qu’un paradis pour touristes …

Parlez-moi de Lui

Selon l’ayatollah Ali Khamenei, la question des droits de l’homme en Iran et le meurtre de la journaliste Zahra Kazemi ne sont pas des sujets dignes d’études. Qu’est-ce qui est important alors ? l’éviction scélérate des candidats réformateurs à la nouvelle législature ? les tremblements de terre dont on n’a cure de limiter les effets ? les trains détonnants qui déraillent par laisser-aller ? la main d’Allah derrière tout cela ?

Delfe

 
 
Les derniers articles