La dernière tentation du CRIF Par Utopia Toulouse

La dernière tentation du CRIF Par Utopia Toulouse 17 mars 2004

« Celui qui voit l’hostilité partout provoque l’hostilité » (Théo Klein, ancien président du CRIF)

Nous avions prévu le 25 mars, à Utopia Toulouse, une avant-première du film Écrivains des frontières, de Samir Abdallah, avec Leila Chahid, déléguée de la Palestine en France. Des amis juifs nous ont fait passer un message lancé par le CRIF (représentant les institutions juives de France) en direction de la communauté juive de Toulouse, en nous signalant qu’une mobilisation se mettait en place pour faire en sorte que Leila Chahid se retrouve seule ce soir-là en face d’une salle de spectateurs peu accessibles au dialogue (euphémisme, si l’on en croit les manifestations d’hostilité que nous recevons chaque jour). Evidemment, ce genre d’attitude provoque des réactions, et certains proposaient une mobilisation inverse pour contrer... Nous refusons d’entrer dans ce processus où la haine répond toujours plus à la haine. Nous annulons cette séance unique qui n’aurait abouti qu’à un affrontement sans issue, et faisons appel à l’intelligence de tous, pour répondre par le dialogue à la provocation. Néanmoins, nous interrogeons le CRIF : Ce n’est pas la première fois que vous vous manifestez auprès de nous : quand David écrit, il y a quelques mois dans la gazette « Pitié pour les Palestiniens », quand nous affichons dans le hall l’appel des intellectuels juifs au dialogue, quand nous passons un film qui ne correspond pas à vos critères.... nous devons répondre à votre agressivité, à vos paroles déplaisantes, vous lacérez nos affiches, maculez d’encre le contenu de notre distributeur de gazettes...

lire la suite sur le site www.toulouse-palestine.org

Lire la suite en ligne : >>> lire la suite sur le site toulouse-palestine