Communiqué de presse - Association de Palestiniens en France

Communiqué de presse - Association de Palestiniens en France

En assassinant Ahmad YASSIN, le fondateur et le chef spirituel du mouvement de la résistance islamique « le HAMAS », Israël vient de rajouter un crime abominable à son palmarès noir.

Fidèle à sa carrière militaire et politique, Ariel SHARON est constellé de crimes internationaux et de violations des conventions de Genève sur la protection des populations civiles en temps de guerre et sous occupation militaire. En particulier par sa politique de maintien et d’extension des colonies illégales et des violences contre les populations palestiniennes, il est, comme l’affirme le Comité Internationale de la Croix-Rouge, responsable de crimes de guerre. D’autre part, par ses responsabilités politiques et militaires en 1982, alors ministre de la défense, et pendant l’invasion du Liban, il a donné des ordres qui ont conduit au massacre de milliers de civiles palestiniens dans les camps de réfugiés de Sabra et Chatila, se trouvant ainsi à l’origine de crimes monstrueux relevant d’un tribunal pénal international.

En tant que premier ministre d’Israël, Ariel Sharon n’a absolument pas changé et il mène, sans cesses, une politique de répression et de violence sans précèdent contre les populations palestiniennes en passant par les massacres des habitants de JENINE et de RAFAH jusqu’aux assassinats des dirigeants politique de notre peuple et dont l’assassinat de Ahmad YASSINE ne sera malheureusement pas le dernier.

Israël et à sa tête ce criminel de guerre A Sharon a plongé le Moyen-Orient dans la haine et les violences (sans mentionner en effet le blocage continuel des territoires palestiniens, la confiscation de nos terres et la construction du mur de l’apartheid en Palestine) ne peuvent stopper la volonté de notre peuple à la résistance légitime et à réclamer ses droits inaliénables et universellement reconnus à l’indépendance et à la souveraineté nationale et à l’application du droit au retour de tous les réfugiés dans leur terre d’origine.

Nous, les Palestiniens de France, condamnons avec la plus grande fermeté cet assassinat ignoble et demandons à la communauté internationale d’assumer ses responsabilités afin de protéger notre peuple civil et désarmé de ces criminels et assassins, et nous demandons à la France de prendre des positions claires et d’arrêter ce génocide perpétré à l’égard de notre peuple.

Nous demandons à la France de renoncer à son intention d’inviter ce criminel – Ariel Sharon – à Paris comme cela a été prévu et annoncé, et de considérer celui-ci comme une personne non grata sur le sol français.

Israël sera tenu pour seul responsable des conséquences dévastatrices et désastreuses et du bain du sang que cet assassinat peut engendrer.

Association des Palestiniens en France

Paris, le 22 mars 2004.