Les incendiaires

"Historique et courageux" le "plan Sharon" d’annexion de la Cisjordanie par l’Etat hébreu.

"Irréaliste" la revendication palestinienne d’un retour aux frontières d’avant la guerre des six jours (traduction de la résolution 242 du Conseil de Sécurité de l’Onu)

Le seul lieu où pourra s’exercer le droit au retour des réfugiés palestiniens - consacré par la résolution 194 de l’Assemblée Générale de l’Onu - serait la "future Palestine", c’est à dire la Bande de Gaza, ce bout de terre de 360 Km² coïncé entre la Méditerranée et les barbelés israéliens. Un "Etat" qui demeurerait bien entendu sous contrôle israélien.

George W. Bush a tranché, le général Sharon est bien un "homme de paix".

Les Palestiniens crient au scandale, Colin Powell estime au contraire que son pays demeure un "médiateur sincère" dans le conflit israélo-palestinien.

Hamas et Cie recrutent déjà de nouveaux kamikazes dans les camps de réfugiés et parmi la jeunesse éduquée des territoires occupés, tandis que la haine anti-américaine dans le monde arabe est plus que jamais liée au traitement inique de la question palestinienne.

Ali