La Poste recommande ses lettres à Microsoft

Cela devient lassant. Année après année, on pourrait penser que les développeurs de sites, surtout lorsqu’il s’agit de service public, portent une attention plus grande aux questions d’accessibilité, à la compatibilité de leur plate-forme avec les principaux systèmes et navigateurs présents sur le marché. On pourrait penser que les administrations et entreprises publiques ne se permettent plus d’adopter une attitude aussi désinvolte que, disons, au hasard ... Virgin.

Et bien non. La poste qui lance ces jours-ci son nouveau service de lettre recommandée électronique interdit l’accès à ses pages à tout ce qui n’est ni Internet Explorer, ni Windows. C’est à la communauté des fidèles de Framasoft, un site de référence consacré à l’utilisation de logiciels libres, qu’il revient d’avoir découvert le pot aux roses. Et les commentaires ne sont pas tendres de la part d’usagers défendant le principe d’une pratique informatique citoyenne.

Lire la suite en ligne : >>> A lire sur homo-numericus

 
 
Les derniers articles