Des gros bras d’Irak aux mollets du Tour

S’il existe un rapport entre le Tour de France et l’Irak, il est à chercher du côté de l’entreprise américaine Computer Sciences Corporation... Cette société californienne, spécialisée dans la haute technologie et les systèmes d’information, sponsorise le Team CSC (1) dont le manager, Bjarne Riis, a remporté la Grande boucle en 1996.

Computer Sciences Corporation (90 000 employés dans 80 pays) est aussi le propriétaire de DynCorp, une société militaire privée qui emploie 23 000 personnes, entraîne les forces de la nouvelle police irakienne, assure la protection rapprochée du président afghan, Hamid Karzaï, et patrouille l’espace aérien bolivien et péruvien à la recherche des transporteurs de drogue...

Lire la suite en ligne : >>> Ouest France

 
 
Les derniers articles