Élections U.S. : Nader défie les lobbies pro-israéliens

Confirmant une fois de plus l’originalité de ses convictions, Ralph Nader a jeté un nouveau pavé dans la mare dorée du débat électoral états-unien en déclarant que le président et les membres du Congrès sont des marionnettes aux mains de la politique militaire israélienne. Selon lui, les fonds et les voix des « lobbies pro-israéliens », accordés en fonction du soutien apporté à Tsahal, peuvent être décisifs pour faire basculer le scrutin. Il en résulte que les quatre derniers présidents ainsi que le Congrès ont mis de côté leur jugement indépendant pour se conformer aux souhaits de ces groupes de pression, refusant d’entendre les mouvements pacifistes israélien et palestinien. Du reste, le fait le plus marquant est peut-être le soutien croissant d’une partie de l’électorat conservateur à la candidature atypique et indépendante de Ralph Nader à la Maison-Blanche. Comme il l’explique lui-même, les grandes causes l’emportent parfois sur les divergences mineures.

Lire la suite en ligne : >>> Réseau Voltaire