Le regard de Didier Daeninckx sur la guerre d’Algérie

"La génération qui occupe le pouvoir a eu à voir avec la guerre d’Algérie : ceux qui avaient 20 ans dans les Aurès, de 1954 à 1962 ont aujourd’hui entre 60 et 70 ans et trustent une grande partie des mandats électifs, des directions d’administration, d’entreprises.
Ils édictent les lois, jugent, condamnent, licencient, redéploient. Le président Chirac crapahutait dans les commandos de chasse, Chevènement avant de s’embarquer pour Alger, dédiait son mémoire de doctorat à Raoul Girardet, le chef de l’OAS Métro.

Lire la suite en ligne : >>> Lire la suite sur : Tocsin

 
 
Les derniers articles